logo_escot icone_boutique
en_savoir_plus7
       
Examen d’un vin, prévu par les décrets de contrôle d’appellation : il doit subir avec succès des épreuves analytiques et organoleptiques pour bénéficier de l’appellation.
Mélange judicieux de différents cépages, pour constituer des vins homogènes et équilibrés.
Proclamation par le préfet de la date à partir de laquelle on peut commencer les vendanges.
Fût d’une contenance de 225 litres, fait de bois de chêne.
Pièce conique en bois ou en verre servant à boucher l’orifice supérieure d’un fût.
Bouteille de 75 cl traditionnellement utilisée dans la région bordelaise.
Ensemble des sensations olfactives que procure un vin. Pour le percevoir, faites tourner légèrement le verre dans la main et humez le vin à plusieurs reprises.
C’est le nom donné aux différentes variétés de vignes. Les vins de bordeaux résultent de l’assemblage de vins produits par différents cépages (ex : Cabernet-Sauvignon, Merlot…).
Local où le vin est entreposé pour le vieillissement, situé généralement de plain-pied, ses murs épais lui assurent une température fraiche et presque constante.
Opération qui consiste à rendre clair un vin, par collage le plus souvent.
Cette opération consiste à verser des blancs d’œufs battus en neige dans le vin afin de clarifier celui-ci.
La cuvaison est le temps pendant lequel le vin demeure dans les cuves de fermentation.
Départ de la végétation de la vigne ; moment où les bourgeons liassent apparaître les premières feuilles entourées de duvet cotonneux (bourre).
Opération ayant pour but de transvaser de vieux vins rouges de leur bouteille d’origine dans une carafe pour les séparer de leurs dépôts.
Se forme au fond des bouteilles de certains vins vieux, ce qui n’est pas alarmant, mais au contraire plutôt bon signe. Il s’élimine au cours de la décantation.
Premier soutirage du vin rouge de la cuve de fermentation.
Terme local désignant les ruisseaux petits affluents de la Garonne-Gironde.
Nom donné à la vigne sauvage.
 Ce résidu solide de la vendange, après sa macération, est extrait de la cuve après écoulage du vin par la vanne de vidange.
Vague qui remonte le cours de la Garonne au moment du flux de la marée et traduit l’inversion du sens d’écoulement des eaux.
 Signifie « au milieu des eaux ».
 Année de naissance d’un vin.
Récipient rond dans lequel on regarde le vin pour apprécier sa couleur.
Personne qui aime le vin et lui rend hommage.
Opération qui consiste à refaire le plein d’un fût pour remplacer le vin évaporé.
Fixation de la vigne à un ensemble de piquets et de fils alignés.
 Terme médocain qui désigne une parcelle de jeunes vignes.
Ensemble des composés phénoliques, anthocyanes et tanins qui jouent un rôle fondamental sur la couleur et le caractère organoleptique du vin : les polyphénols sont reconnus pour leur action bénéfique sur la santé, grâce à leur faculté de capter les radicaux libres.
Partie ligneuse de la grappe qui supporte les grains de raisin.
Transvasement d’un vin.
Opération permettant d’élaguer la vigne ou d’orienter sa conduite, de telle sorte qu’elle puisse produire le maximum de raisin.
Produit organique contenu dans les pépins, la peau et la rafle du raisin. Il contribue au vieillissement des vins, rouges en particulier.
 Unité de mesure traditionnelle en bordelais. Un tonneau correspond à quatre barriques bordelaises soit 900 litres, 1200 bouteilles ou encore 100 caisses.
Opération consistant à ôter le vin d’une cuve ou d’un fût pour le mettre en bouteilles.
Au XVIIème siècle, Richelieu, après une vie bien remplie, se retira en Aquitaine. Là, il apprécia fort le vin de bordeaux, qui lui donna, dit-on, une nouvelle vigueur. D ès lors, les bordelais rebaptisèrent leur vin « tisane de Richelieu ».
Moment de l’évolution de la vigne où le raisin devient translucide et commence à se colorer.
 Boutons ou bourgeons de la vigne.